24 heures pour le Seigneur

Liège, les 4 et 5 mars 2016mains et coeur

On le sait, dans le cadre de la grande année jubilaire, le Saint-Père a demandé que partout dans le monde, on organise, au seuil du 4ème dimanche de carême, diverses animations consacrées à la réconciliation, notamment dans son expression sacramentelle.

Dans notre diocèse, cette requête a pris la forme d’une double manifestation de grande ampleur. L’une organisée à Saint-Vith pour la région germanophone ; l’autre à Liège pour toute la partie francophone de notre diocèse.

Au moment où je mets ces lignes par écrit, il est encore impossible de donner toutes les précisions concernant cette vaste organisation. On se contentera donc ici d’en donner les grandes lignes et d’en préciser l’esprit.

A Liège, tout commencera le vendredi 4 mars à 18h00 par une animation à la cathédrale. Animations, chants et célébration nous permettront d’entrer dans la démarche de ces 24 heures. Ce sont les jeunes qui prendront tout cela en charge ; l’invitation leur est donc particulièrement destinée mais c’est loin d’être une exclusive : la porte (sainte !) est grande ouverte à tous !

Sous des modalités qui doivent encore être définies, la prière se prolongera tout au long de la nuit, toujours à la cathédrale. Méditations, lecture de la Parole, chants éventuels nourriront ceux qui viendront rejoindre, pour quelques minutes ou quelques heures, ce relais spirituel.

La journée du samedi promet d’être riche ! Elle se présente comme un large pèlerinage urbain… On pourra y participer individuellement ou venir en groupe, en paroisse ; les U.P. du diocèse organiseront sûrement des voyages vers Liège pour s’associer à l’événement. Celui-ci aura la forme d’un « grand marché » : dans des dizaines de lieux de la ville, essentiellement des églises, des animations brèves seront proposées autour du thème de la miséricorde et de la réconciliation. Sous des formes diverses : un témoignage, un échange, une lecture biblique, une exposition, un temps de prière, une vidéo, des chansons, des œuvres d’art, du silence … Pour aborder les différentes harmoniques du thème : le sens du sacrement du pardon, la miséricorde dans l’Évangile, recevoir et donner le pardon, la réconciliation des peuples, les œuvres de miséricorde, comment vivre le sacrement… Chacun ira à son gré et à son rythme d’un endroit à l’autre choisissant et les contenus et les modes de découverte… A chacun donc de composer le menu de sa journée. On diffusera en temps utile un plan de la ville avec une localisation de chaque lieu ainsi que le type d’animation qui y est proposé. Pour la plupart d’entre elles, les animations seront permanentes ; on pourra donc venir à Liège et en repartir à tout moment, selon son bon plaisir ; commencer son parcours et le finir où l’on veut et quand on le veut. Des endroits seront prévus pour recevoir éventuellement ceux qui chercheraient refuge pour prendre leur pique-nique. Le voyage d’un lieu à l’autre sera, à n’en pas douter, l’occasion d’échanges fraternels et de joyeuse convivialité pèlerine…

mains carré solidaireLes 24 heures pour le Seigneur s’achèveront par une célébration qui nous rassemblera à la cathédrale à 17h00 autour de notre évêque pour y fêter le pardon et la réconciliation, comme une apothéose de la démarche de cette journée diocésaine placée sous le signe de la miséricorde. Chacun pourra ensuite rejoindre son coin de terre riche de découvertes et de rencontres pour devenir des ambassadeurs de la tendresse de Dieu et des artisans de fraternité.

L’organisation de cette journée sera prise en charge par de multiples instances et Services diocésains, paroisses et communautés de la Ville. La coordination générale sera assurée par le Vicariat « Annoncer l’Évangile » ; c’est là que l’on pourra demander de plus amples renseignements quand le temps sera venu !

Pour l’équipe porteuse,

Olivier Windels

logo vicariat evangileVicariat « Annoncer l’Évangile » 

40, rue des Prémontrés,

4000 Liège

04 220 53 82

contact@annoncerlevangile.be